Return to site

Formation professionnelle, ça sent la poudre ?!

· Actualité formation

Après la Réforme du travail, c’est l’heure de celle de la formation professionnelle.

Souvenez-vous de ce que la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP), dénonçait dans son livre blanc “Libérer la formation” en juin 2016.

Le syndicat patronal de la branche y évoquait, pour le moins, un manque de clarté dans le fonctionnement : “notre système de formation … une usine à gaz”.

L'enjeu est donc d’importance pour les professionnels comme pour l’Etat pour qui il s’agit, d’investir, de simplifier et indirectement de s’attaquer au chômage.

Dans ce contexte, un indicateur suscite beaucoup d’intérêt et de commentaires : le nombre de Comptes Personnels de Formation (CPF) ouverts pas les salariés.

Ce dispositif, qui a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) en janvier 2015, semble ne pas faire la preuve de son efficacité. Ainsi est-on passé de 600 000 DIF par an à 175 000 CPF en 2016.

Une des proposition phare du gouvernement semblerait tenir dans l’affectation du 1% formation non plus vers ceux qui étaient chargés de le gérer : les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) mais directement vers le financement du dispositif CPF.

Il y a là, en particulier pour les TPE/PME un enjeu d’importance : le choix des formations sera t-il demain à la libre appréciation des salariés via leur CPF ?.

Rappelons que pour ces entreprises (- de 300 salariés), la contribution des OPCA est aujourd’hui souvent primordiale pour garantir l’accès de leurs salariés à la formation.

Rappelons le principe de redistribution asymétrique qui permet à ceux qui n’ont pas de besoins réguliers en formation de pouvoir financer de grosses charges certaines années. C’est ni plus ni moins le principe simple du contrat d’assurance.

Qu’en sera-t-il si les dotations de ces organismes venaient à être réduites ?.

Chez TMC France, nous avons accompagné l’un de nos clients dans la mise en place d’un cursus diplômant : un Certificat de Qualification Professionnel. Il a été financé conjointement par le CPF des salariés et l’OPCA de la branche.

Interrogez-nous pour plus d’information.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly